Vaccins, Chine, relations UE-Washington… Biden tente d’unifier le camp occidental au G7

Spread the love

.

Pandémie oblige, les chefs d’Etat et de gouvernement se sont salués d’un coup de coude et se sont tenus à distance pour la traditionnelle photo de famille, sur la plage de la station balnéaire anglaise de Carbis Bay, en Cornouailles, le 11 juin pour le début du sommet du G7. Cette rencontre qui durera jusqu’au 13 juin, la première qui ne se tient pas à distance en presque deux ans, permet le retour des réunions de travail mais aussi de discrets apartés pour avancer sur les crises du moment.

Au programme officiel figurent surtout la reprise d’une économie mondiale laminée par la pandémie et le partage plus équitable des vaccins anti-Covid par les pays riches.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken se trouve avec Joe Biden en Europe pour ce sommet du G7, qui sera suivi de réunions des dirigeants de l’OTAN et de l’Union européenne. Le locataire de la Maison Blanche, rappelle l’AFP, tente d’unir à cette occasion ses alliés occidentaux, en particulier face à la Chine, sur des dossiers tels que le commerce, les droits de l’Homme ou encore les technologies, dans ce qu’il considère être une priorité stratégique de son mandat : la confrontation des démocraties contre les «autocraties».

Source:

Feedback